8 choses à connaitre sur Jeanne d’Arc

Il y a presque 600 ans, le 30 mai 1431, Jeanne d’Arc brûla sur le bûcher dans la ville de Rouen. Aujourd’hui, revenons sur l’histoire de cette jeune femme qui bouleversa l’Histoire de France.

1) Jeanne d’Arc a-t-elle existé ?

L’histoire de Jeanne d’Arc n’est pas un mythe. En revanche, la question peut être posée car il y a beaucoup de légende autour de cette jeune fille. Nous parlons d’une histoire dans laquelle une bergère de l’Est de la France a eu des visions d’anges lui révélant qu’elle devait libérer la France du joug des Anglais. A partir de ces visions, elle réussira l’exploit de libérer une ville assiégée, elle fit couronner le dauphin pour qu’il devienne roi de France. Elle redonna espoir aux Français et changea le sort de la guerre qui aboutira sur la victoire des Français face aux Anglais. Cette histoire est vraie mais les croyances de l’époque ont gonflé certains faits de Jeanne d’Arc. Tout ce qui va être écrit dans cet article sera la vraie histoire de la Pucelle d’Orléans.

                                                                                                                                                                                           

Dessin d’un contemporain de Jeanne d’Arc

2) A quel moment de l’Histoire de France intervient Jeanne d’Arc ?

Elle est intervenue pendant la seconde phase de la guerre de cent ans, la première phase a lieu de 1337 à 1380 et la seconde phase s’est passée vers les années 1415 jusqu’en 1453. Pour bien comprendre le contexte, il faut se replonger dans cette confrontation qui en réalité dura 116 ans. La première phase commença car le roi d’Angleterre, Edouard III, revendiqua la couronne de France. Il faut comprendre qu’une grande partie de l’Aquitaine appartenait à la couronne d’Angleterre et le nouveau roi de France provenait d’une nouvelle dynastie. Aux yeux du roi d’Angleterre cela le rendait illégitime. Pour cette raison, les Anglais menérent la guerre sur le territoire français via ses possessions d’Aquitaine et ils débarquèrent dans le Nord de la France pour piller les campagnes. Le moment le plus connu du début de la guerre est la bataille de Crécy en 1346 où les chevaliers français furent massacrés par les flèches anglaises. Pendant une quarantaine d’année les français subirent des défaites jusqu’à l’arrivée de Charles V et son célèbre connétable, Du Guesclin. Ils arriveront à rependre la plupart des possessions anglaises sur le territoire français. Après cette accalmie pour les Français, la guerre reprit à cause du successeur de Charles V. Le nouveau roi, Charles VI, était devenu fou. Cela provoqua une guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons qui se battirent pour prendre le trône. Les Anglais en profitèrent pour revenir en France et infliger une nouvelle défaite à Azincourt en 1415 provoquant  la rédaction du traité de Troyes ( en 1420). Pour faire simple ce traité donna la France au roi d’Angleterre après la mort du roi français. Et le roi mourut en 1422, la guerre continua et les bourguignons s’allièrent avec les Anglais. Pour le royaume de France la situation était désespérée, le fils de Charles VI qui est le dauphin, le prétendant du trône de France, doit fuir la capitale, Paris. Les Anglais s’implantèrent partout en France, le pays était au bord du gouffre, pourtant une lueur d’espoir arriva de l’Est…

L’état de la France pendant la guerre de 100ans

3) Qui était vraiment Jeanne d’Arc ?

Jeanne d’Arc est née vers 1412, nous ne connaissons pas la date exacte de naissance, dans la ville de Domrémy, un village se trouvant au Sud-Ouest de Nancy. A l’époque ce village et le territoire alentour avaient la particularité d’être une terre fidéle au dauphin au milieu d’un territoire s’étant rallié aux Bourguignons (les alliés des Anglais); La légende dit qu’elle était une pauvre bergère. En réalité, elle était la fille d’un propriétaire terrien qui avait une responsabilité administratif au sein de village. Dans ce milieu relativement aisé, la jeune Jeanne était très croyante et même si cela est difficile à prouver, il sembla qu’elle eût vraiment des visions appelant à libérer la France. Ce fut vers 1428, que ces fameuses visions furent plus persistantes. Ses voix imposèrent à Jeanne d’Arc à se rendre au camps de Vaucouleurs pour rencontrer un certain seigneur de Baudricourt dans le but d’obtenir une audience auprès du Dauphin. Après plusieurs essais et encouragée par une population croyant en ses prophéties, elle obtint son rendez-vous avec le futur roi et avec son destin.

Illustration de Jeanne d’Arc et de ses visions

4) Comment Jeanne d’Arc rencontra le dauphin ?

Le château de Chinon

Son périple commença à Vaucouleurs en 1429, elle se dirigea vers le bord de la Loire, dans la ville de Chinon où se trouva le dauphin. Elle dû traverser une distance d’environ 600 km en territoire ennemi. La légende raconta que le dauphin cherchant à savoir si elle était vraiment l’élue de Dieu, voulut la tester. Un serviteur alla jouer le rôle du dauphin alors que celui-ci était caché dans la foule de ses courtisans. Malgré ce subterfuge, la femme qui arriva au château de Chinon, au milieu de la cour de partisans, le retrouva. Puis le dauphin s’entretint avec la jeune femme qui la convint de garder espoir. La réalité était différente, la femme arriva bien au château de Chinon mais elle resta deux jours dans une chambre à l’écart de la cour. Ce fut le temps que le dauphin accepta pour lui accorder une audience. Il sembla qu’au début le dauphin ne lui fit pas confiance mais poussée par sa belle-mère la puissante Yolande d’Aragon, il commença à accepter l’idée que cette femme pouvait changer le cours de la guerre. De toute façon, La situation était désespérée pour le Dauphin, la moitié des ses terres étaient sous le joug des Bourguignons et des Anglais et l’autre moitié étaient menacées par le siège d’Orléans. Si la ville était prise par les Anglais, plus rien ne les empêchèrent de prendre le reste du territoire français qui se trouva au Sud de la Loire. Vers le mois d’avril 1429, Jeanne d’Arc sur un cheval et dans une armure offert par le dauphin, et portant sa bannière qu’elle fabriqua elle-même, arriva au porte d’Orléans. Elle apporta avec elle des provisions pour nourrir les assiégés et surtout, une armée qui était prête a casser le siège d’Orléans. L’espoir alla changer de camp !

5) Quelles sont les faits réels de Jeanne d’Arc ?

Aujourd’hui, il est difficile de dire de façon précise ce qu’a fait Jeanne d’Arc. Car les sources de cette époque ne sont pas claires. En revanche, on peut dire avec une quasi-certitude, qu’elle a changé le cours de la guerre de 100 ans grâce au facteur psychologique. Il faut se replacer dans le contexte de ce début du XVème siècle, dans un monde médiévale qui était régi par la religion catholique, une jeune femme prétendit qu’elle avait reçu l’ordre de Dieu d’expulser les Anglais hors de la France. Cette femme convainquit à plusieurs reprises les conseils d’expert organisés par les conseillers du dauphin. De plus, elle a sûrement été soutenue par certains personnages de la cour du dauphin (je reviens sur ce sujet dans la question suivante). Cela lui permit d’arriver à la tête d’une armée dans la ville d’Orléans où la population ainsi que les soldats étaient prêts à croire en cette femme. Le 8 mai 1429, la ville d’Orléans fut libérée grâce à la présence de Jeanne d’Arc et dans la foulée les Anglais perdit la grande bataille de Patay où la Pucelle d’Orléans ne participa pas. Le royaume de France hors de danger, Jeanne d’Arc mena une grande entreprise. Elle emmena le dauphin à Reims pour le faire couronner roi de France afin de retrouver sa légitimité. Elle réussit cet exploit le 17 juillet 1429. A partir de cette date, le nouveau roi entreprit la conquête des territoires perdues et essaya de rétablir la paix avec les Bourguignons. En revanche, Jeanne d’Arc essaya de libérer Paris mais elle ne réussit pas, elle perdit son aura auprès du roi de France qui la congédia de la tête des armées françaises. Elle était devenue une cheffe de guerre à la tête d’une petite troupe où elle essaya avec peu de réussite à libérer des petits bourgs à travers la France. Finalement Jeanne d’Arc, même si elle ne participa pas directement aux combats, redonna un souffle d’espoir et une force « psychologique » au roi et aux Français.

Tableau représentant Jeanne d’Arc au siège d’Orléans

6) Est-ce que Jeanne d’Arc réussit toute seule ses exploits ?

La légende raconta que Jeanne d’Arc réussit ses exploits grâce à Dieu mais la réalité sembla être bien une affaire d’homme et surtout de femme. Lorsqu’on s’intéresse aux récits de la Pucelle d’Orléans, un nom revient souvent : Yolande d’Aragon. Ce fut la Duchesse d’Anjou et du Maine et elle était la principale conseillère du dauphin ainsi que sa belle-mère. C’est elle, qui avait principalement soutenu Jeanne d’Arc et ce fut encore elle qui proposa de la mettre à la tête des armées qui allèrent libérer Orléans. Pour la petite anecdote, les terres étant principalement menacées par la prise d’Orléans étaient les terres appartenant à Yolande d’Aragon.

Blason de Yolande d’Aragon

7) Pourquoi Jeanne d’Arc a été brulée sur un bûcher ?

Jeanne d’Arc fut brûlée sur le bûcher le 30 mai 1431 après un procès truqué par les Anglais. Elle fut capturée au porte de Compiègne le 23 mai 1430 par les Bourguignons. Ils demandèrent une rançon aux plus offrants, les Français qui étaient en négociation avec les Bourguignons pour signer la paix, préfèrent ne pas la récupérer car la Pucelle était contre cette politique de négociation. Finalement, ceux qui payèrent cette rançon étaient les Anglais. Ils l’enfermèrent en prison et organisèrent un procès en sorcellerie contre Jeanne d’Arc dirigé par le juge Cauchon. Ce procès la comdamnera au bûcher.

Bas relief montrant Jeanne d’Arc en train de se faire capturer

8) Pourquoi de nos jours Jeanne d’Arc est-elle encore connue ?

Jeanne d’Arc est revenue au devant de la scène à la fin du XIXème siècle, à cause de la perte de l’Alsace et de la Lorraine lors de la guerre Franco-prussienne de 1870. Les autorités françaises ont « ressorti » l’histoire de Jeanne d’Arc avec toute la symbolique que cela représente, la femme française résistant à l’envahisseur étranger… Cela durera pendant des décennies et permettant ainsi, de rappeler l’histoire de la jeune bergère qui a changé le destin de la France.

Une fête dédiée à Jeanne d’Arc en 1917

Vous verrez que certains de mes propos peuvent être controversés, j’ai raconté l’histoire qui me paraît la plus officielle. En effet, si vous cherchez à en connaitre plus sur Jeanne d’Arc vous verrez que certains diront qu’elle n’est pas morte sur le bûcher ou que c’était un homme. A vrai dire tout est possible car les sources de cette époque sont assez rares et comme tous les personnages d’exception de notre histoire, énormément de mystères les entourent.

Un commentaire sur “8 choses à connaitre sur Jeanne d’Arc

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :